Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Infrastructures – Grand Paris Express : plusieurs dizaines de chantiers sur la rampe de lancement

Infrastructures – Grand Paris Express : plusieurs dizaines de chantiers sur la rampe de lancement

23 janvier 2017
<span>Infrastructures</span> – Grand Paris Express : plusieurs dizaines de chantiers sur la rampe de lancement

Le Grand Paris Express a basculé en mode chantier. Quatorze des seize gares de la ligne 15 Sud seront en construction d’ici à la fin de l’été. Les travaux préparatoires monteront en puissance sur les lignes 14 Sud et 16. Et les dernières déclarations d’utilité publique sont attendues au printemps ligne 15 Est, 17 Nord et 18. Tour d’horizon.

capture-gpe« D’ici à la fin 2017, sur la seule ligne 15 Sud, nous aurons lancé 45 chantiers de construction. Et tous ces chiffres n’ont pas fini de croître », a déclaré Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), en présentant les travaux en cours et à venir sur les 200 km du métro automatique francilien et ses 68 gares.

En hausse de 58 % par rapport à l’année précédente à 1,76 milliard d’euros, dont 1,25 milliard pour la réalisation du Grand Paris Express et 510 millions d’euros pour la modernisation du réseau existant, le budget 2017 de la SGP reflète la montée en puissance des travaux de génie civil sur le terrain, qu’il s’agisse la ligne 15 Sud ou du déploiement des travaux préparatoires sur les lignes 14 Sud et 16.

Sur le 1,25 milliard d’euros destinés au Grand Paris Express, plus d’un milliard iront aux investissements. Pour la modernisation et l’adaptation du réseau existant, la SGP a engagé 1,2 milliard depuis le début du projet, dont 630 millions ont déjà été dépensés. Cette année, elle a autorisé 510 millions de dépenses et de 900 millions d’engagements supplémentaires pour le prolongement du RER à l’ouest (Eole), des lignes 14 Nord et 11 Est, et la mise à niveau des RER A, B, C et D. Au total, la contribution de la SGP au plan de modernisation s’élèvera à 2,1 milliards en fin d’année, soit 73 % de sa participation. 1,4 milliard d’euros aura été dépensé sur le période.

Comme prévu par le modèle de financement, la totalité du fonds de roulement sera consommée cette année. Pour la première fois, la SGP sollicitera la Caisse des dépôts, la Banque européenne d’investissement et les marchés financiers. Elle prévoit d’emprunter 700 millions en 2017, 2,3 milliards en 2018 et 3,8 milliards en 2019. D’ici à 2020, le besoin de financement est estimé à plus de 10 milliards.

Attribution des marchés de génie civil sur les lignes 15 Sud

capture-gpe3Les huit marchés de génie civil de la ligne 15 Sud seront attribués au premier semestre. Trois avaient déjà été en 2016 : la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart, le tunnel entre Noisy-Champs et Bry-Villiers Champigny et la construction de l’arrière-gare de Noisy-Champs. Sur la ligne 16, deux marchés seront notifiés au quatrième trimestre. Ces marchés représentent un investissement de plus de 4,5 milliards d’euros, a souligné Philippe Yvin, en précisant : « Une part importante de ce montant bénéficiera directement aux petites et moyennes entreprises. En effet, la Société du Grand Paris met tout en oeuvre pour favoriser l’accès des PME à sa commande publique. Nous imposons notamment qu’au moins 20 % des travaux soient exécutés par des PME ». Un Observatoire des PME sera mis en place en liaison avec les chambres consulaires (CMA, CCI) et les fédérations des travaux publics en février pour veiller au respect de cette mesure.

2017 marquera donc une montée en puissance des travaux sur le Grand Paris Express (lire les encadrés). Quatorze des 16 gares de la ligne 15 Sud et 31 des 38 ouvrages annexes seront en construction d’ici à la fin de l’année. Début 2018, toutes les stations le seront. Les travaux préparatoires battront également leur plein sur les lignes 14 Sud et 16. Enfin, les dernières déclarations d’utilité publique sont attendues au printemps sur les lignes 15 Est, 17 Nord et 18.

En parallèle, un nouveau projet immobilier connexe sera attribué aux abords de la gare La Courneuve « Six Routes » et six autres le seront dans le cadre de l’appel à projets « Inventons la métropole » aux abords des gares de Bry-Villiers Champigny, des Ardoines, de Pont-de-Rungis, d’Antonypôle, de Fort d’Aubervilliers et de Saint-Denis Pleyel. La procédure d’attribution sera lancée sur quatre nouveaux projets connexes dans les quartiers des gares de Champigny-Centre, d’Arcueil-Cachan, de Chevilly « Trois Communes » et d’Aulnay-sous-Bois.

J.D

 

Crédit photo : Eiffage

 

Ligne 15 Sud

260116-pcy-piraud-hd-3005Trois chantiers de génie civil sont actuellement en cours sur la ligne 15 Sud, qui reliera les gares Pont-de-Sèvres et Noisy-Champs :

  • La gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart, lancé en juin 2016 ;
  • L’arrière-gare de Noisy-Champs. Lancée en décembre 2016, les opérations concernent la construction des voies de garage du terminus et celles de retournement des trains, ainsi que le puits d’entrée du tunnelier de la ligne 16 et un niveau de parking ;
  • Le tronçon reliant Noisy-Champs à Champigny Centre (ouvrages annexes).

Quatorze des 16 gares et 31 des 38 ouvrages annexes seront en construction d’ici à la fin de l’année. Implantés tous les 800 mètres environ le long du tracé, ce sont, pour l’essentiel, des puits de ventilation et des accès de sécurité pour les pompiers. Sur la même ligne, débutera aussi la construction de deux centres techniques :

  • Le site de maintenance et de remisage de Champigny-sur-Marne (début 2018) ;
  • Le site de maintenance des infrastructures de Vitry-sur-Seine (2019).

Par ailleurs, huit permis de construire ont été signés pour les gares Fort-d’Issy-Vanves-Clamart, Arcueil-Cachan, Villejuif Louis-Aragon, Vitry-Centre, Les Ardoines, Vert-de-Maisons et Bry-Villiers-Champigny, ainsi que pour le centre de Champigny-sur-Marne.

Cette année encore, trois ripages seront réalisés sur les chantiers des gares Champigny-Centre (pont-rail), Fort d’Issy-Vanves-Clamart (dalle de couverture sous les voies du Rransilien) et Arcueil-Cachan (tablier dalle sous les voies du RER B).

Début 2018 enfin sera monté le premier tunnelier qui creusera entre le centre de Champigny-sur-Marne et un ouvrage de débranchement situé à Villiers-sur-Marne. Le forage débutera dans les premières semaines de 2018.

 

Lignes 15 et 16

Cette année, les travaux préparatoires (sondages, déplacements de réseaux, diagnostics archéologiques…) s’ouvriront sur plusieurs lignes pour libérer les emprises nécessaires au démarrage des opérations de génie civil sur la ligne 16. Vingt-quatre ouvrages (sur 42) sont concernés : gares et ouvrages d’entonnement, puits de ventilation et accès de sécurité, puits d’entrée et de sortie de tunneliers. Entamés en 2016, ces travaux se déploieront entre Noisy-Champs à Saint-Denis Pleyel. Par ailleurs, un puits d’essai est en cours de creusement à Aulnay-sous-Bois.

 

Ligne 14 Sud

Les travaux préparatoires ont débuté à la fin de l’année dernière sur la gare Maison-Blanche Paris XIIIe. Au Kremlin-Bicêtre, le puits d’essai Marcel-Sembat, qui servira d’ouvrage annexe, est en cours de creusement. En janvier, les travaux préparatoires ont débuté sur la gare Kremlin-Bicêtre Hôpital et sur l’ouvrage annexe Jules-Guesde.

 

Lignes 15 Est et Ouest, 17 Nord et 18

Sur ces trois lignes, qui font l’objet d’une enquête d’utilité publique, des études techniques sont en cours : sondages géologiques, environnement, analyses de l’état du bâti existant.

 

Lignes 15 Sud et 16

260116-pcy-piraud-hd-3007Trois marchés de génie civil huit ont été notifiés l’an passé. Les cinq marchés restants seront attribués au premier semestre :

  • Fin janvier, pour le tronçon entre les gares Villejuif Louis-Aragon (exclue) et Créteil L’Échat (incluse). Ce marché englobe la réalisation de quatre gares (Créteil L’Échat, Vert-de-Maison, Les Ardoines et Vitry-Centre), de deux tunnels de 3,3 km et 4 km, des puits d’entrée des tunneliers (friche Arrighi) et de sortie à la gare Créteil L’Échat, de l’ouvrage d’entonnement entre la ligne 15 Sud, du raccordement au centre de Vitry-sur-Seine, du tunnel (une voie, 1,1 km) et d’une tranchée couverte et non couverte d’accès d’environ 415 m ;
  • Fin février, pour le tronçon entre la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (exclue) et la gare Villejuif Louis-Aragon (incluse) : 7,9 km de tunnel avec deux tubes de 3,9 et 4 km, cinq gares (Châtillon-Montrouge, Bagneux, Arcueil-Cachan, Villejuif Institut Gustave-Roussy, Villejuif Louis-Aragon), huit ouvrages annexes, dont un servant de puits de départ de tunnelier au parc Robespierre, à Bagneux ;
  • Mi-mars, pour le tronçon entre les gares Bry-Villiers-Champigny (incluse) et de Créteil L’Échat (exclue) : les trois gares Bry-Villiers, Champigny-Centre et Saint-Maur-Créteil, l’ouvrage d’entonnement des lignes 15 Sud et Est, un tunnel de 7,8 km et sept ouvrages annexes. L’entrée du tunnelier se fera en gare de Bry-Villiers-Champigny ;
  • – Fin avril, pour le tronçon entre l’ouvrage annexe de l’Île-de-Monsieur et la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (exclue) : un tunnel foré de 4 km, les gares Pont-de-Sèvres et Issy RER, un ouvrage d’art en charpente métallique et des ouvrages annexes ;
  • Mi-mai, pour travaux de génie civil de l’avant-gare en tranchée couverte (370 m) et de la gare de Noisy-Champs.

En amont du lancement des opérations de génie civil sur la ligne 16 en 2018, deux des trois marchés seront attribués au quatrième trimestre :

  • Le tronçon entre les gares d’Aulnay (incluse) et de Chelles (exclue) : deux tunnels de 5,8 km et de 5,3 km, quatre gares (Aulnay, Sevran-Beaudottes, Sevran-Livry, Clichy-Montfermeil), un ouvrage d’entonnement et des ouvrages annexes ;
  • Le tronçon entre les gares de Chelles (incluse) et Noisy-Champs (exclue) : un tunnel de 5,5 km, la gare de Chelles et des ouvrages annexes.

Le troisième marché de génie sera notifié au début de 2018. Il concernera le tronçon compris entre les gares de Saint-Denis Pleyel (incluse) et d’Aulnay (exclue). Enfin, plusieurs appels d’offres sont prévus cette année. Les quatre premiers marchés de second oeuvre (équipement, aménagement des gares) de la ligne 15 Sud seront lancés en 2017 et notifiés en 2018. Sur cette ligne, les premiers marchés de systèmes (voies ferrées, caténaires) l’ont été fin 2016. D’autres le seront cette année.