Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Infrastructures – Grand Paris Express : dix tunneliers pour percer la ligne 15 Sud

Infrastructures – Grand Paris Express : dix tunneliers pour percer la ligne 15 Sud

7 septembre 2017
<span>Infrastructures</span> – Grand Paris Express : dix tunneliers pour percer la ligne 15 Sud

Sur la ligne 15 sud, le premier des dix tunneliers qui creusera le métro souterrain entamera sa plongée souterraine en fin d’année à Champigny (Val-de-Marne) sur l’antenne Puits Champigny Plateau/Sentier des Marins et le tronçon Puits Rû de Nesle/Sentier des Marins/gare de Bry-Villiers/Champigny. Le deuxième suivra début 2018.

Six milliards d’euros seront investis pour construire les 33 km de la ligne 15 Sud entre Noisy-Champs et Pont de Sèvres, dont 3,7 milliards pour les opérations de génie civil. Lorsque tous les travaux lancés, plus de 5 000 personnes y travailleront, dont 4 000 sur ces dernières.

Les premiers marchés de systèmes ont été lancés en début d’année. Ils concernent les voies ferrées ou encore le système d’alimentation électrique haute tension et basse tension.

La construction des ouvrages de sécurité, accès des pompiers aux tunnels tous les 800 mètres et bouches d’évacuation des fumées, feront l’objet de trois appels d’offres, le premier sera lancé début 2018.

Précision de la Société du Grand Paris (SGP), les consultations nécessaires aux aménagements et équipements des 16 gares et des 38 ouvrages de service devrait durer deux ans.

Tunnels à grande profondeur

Sur une « liaison de banlieue à banlieue », les huit groupements (lire l’encadré) auxquels ont été attribués les lots de génie civil travaillent en milieu urbain. Ils passent en dessous de grands bâtiments aux fondations profondes. D’anciennes carrières devront également être comblées avant le passage des tunneliers.

Par endroit, ils devront creuser à plus de 40 mètres. Les gares les plus proches de la surface seront excavées à une vingtaine de mètres. En comparaison, le métro parisien passe à une dizaine de mètres sous terre. Les plus profondes sont localisées à Saint-Maur-Créteil (52 m) et Villejuif Institut Gustave Roussy (49 m). Dans la capitale, Abbesses (ligne 12) plonge à 36 mètres.

Les groupements seront également confrontés à la diversité des horizons géologiques. « De la vallée de la Bièvre, particulièrement profonde, aux argiles plastiques que l’on retrouve autour de Saint-Maur – Créteil, les défis techniques qui se posent aux ingénieurs de cette ligne sont importants », souligne la SGP.

Dix tunneliers en action

Au total, 36,7 kilomètres de tunnels seront percés en onze tronçons à partir de 14 puits d’entrée et/ou de sortie : 33 kilomètres de ligne et 3,7 kilomètres de raccordement vers les deux sites de maintenance localisés à Champigny-sur-Marne et à Vitry-sur-Seine.

Dix tunneliers s’y activeront. Ils seront conçus pour creuser à grande profondeur et dans des profils géologiques différents. Certains seront « à pression de boue », d’autres « à pression de terre », mais tous seront fabriqués sur mesure. « C’est la raison pour laquelle ce sont les groupements de génie-civil eux-mêmes qui passeront les commandes et non la Société du Grand Paris », précise la SGP.

La première machine commencera à forer une antenne entre le puits Champigny-Plâteau, à proximité du centre d’exploitation de Champigny (Val-de-Marne) et le tunnel principal. Début 2018, la deuxième partira du puits Ru de Nesle, à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), sur le tronçon principal, pour se diriger vers l’ouvrage Sentier des Marins, à Villiers-sur-Marne (Val de Marne).

Cinq usines de fabrication de voussoirs

Pour construire les tunnels du Grand Paris Express, les tunneliers mettront 698 000 voussoirs en place, soit 158 200 tonnes d’armature et 1,76 millions de tonnes de béton. Six à sept de ces voussoirs sont nécessaires pour former un anneau de un à deux mètres de long

Sur la ligne 15 Sud, cinq sites seront chargés de produire150 000 de ces petits éléments préfabriqués. Un groupement d’intérêt économique formé par Demathieu Bard, NGE, Implenia et Pizzarotti, membre du consortium Alliance (responsable du génie civil entre Noisy-Champs et Bry-Villiers/Champigny), construira l’une de ces usines à Limoges-Fourche, en Seine-et-Marne.

« Une décision prise pour des raisons d’efficacité logistique, en vue notamment de limiter l’impact carbone de leur transport, explique la SGP. Le poids de ces pièces est tel qu’il faut réduire au maximum les temps de transport donc les produire au plus près des chantiers. » À terme, cette usine coulera aussi les voussoirs du prolongement de la ligne 11.

J.D

 Chiffres clés

36,7 km de tunnels

16 gares

11 tronçons

10 tunneliers

5 usines de fabrication de voussoirs

150 000 voussoirs

 

Les huit marchés de génie civil de la ligne 15 sud

  • Juin 207 : ouvrage annexe de l’Île de Monsieur à gare FIVC (exclue) : de Bouygues TP (mandataire), Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Tunnels, Bessac, Sade. 513 millions HT ;
  • Juin 2017 : avant gare et gare Noisy-Champs : Vinci Construction France (mandataire), Dodin Campenon Bernard, Spie Batignolles TPCI, Botte Fondations, Spie Fondations et Vinci Construction Grands Projets. 156 millions HTVA ;
  • Avril 2017 : gare Créteil l’Échat (exclue) et gare Bry-Villiers/ Champigny (incluse) : Eiffage Génie civil (mandataire) et Razel-Bec. 795 millions HT ;
  • Février 2017 : Fort d’Issy-Vanves Clamart (exclue) et Villejuif Louis-Aragon (incluse) : Vinci Construction Grands Projets (mandataire), Spie Batignolles TPCI, Dodin Campenon Bernard, Vinci Construction France, Spie Fondations et Botte Fondations. 926 millions HT ;
  • Février 2017 : Villejuif Louis-Aragon (exclue) à Créteil l’Échat (incluse) : Bouygues TP (mandataire), Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Tunnels, Bessac et Sade. 807 millions HT ;
  • Septembre 2016 : tunnel entre Noisy-Champs et Bry-Villiers/Champigny : Alliance, constitué de Demathieu Bard Construction (mandataire), NGE Génie Civil, GTS, Guintoli, Impresa Pizzarotti, Implenia, Franki Foundations Belgium et Atlas Foundations. 363 millions HT ;
  • Septembre 2016 : arrière gare de Noisy-Champs : Léon Grosse TP (mandataire) et Dacquin. 51 millions HT ;
  • Mars 2016 : gare Fort d’Issy Vanves Clamart : Bouygues TP (mandataire), Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Pieux et Soletanche Bachy Tunnels. 66 millions HT.