Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Infrastructures – Grand Paris : une étanchéité projetée sur un puits d’accès au prolongement de la ligne 4

Infrastructures – Grand Paris : une étanchéité projetée sur un puits d’accès au prolongement de la ligne 4

8 novembre 2017
<span>Infrastructures</span> – Grand Paris : une étanchéité projetée sur un puits d’accès au prolongement de la ligne 4

Sur le prolongement de la ligne 4 sud du métro entre Montrouge et Bagneux, le groupement piloté par Spie Batignolles TPCI a projeté à la lance un complexe d’étanchéité de 4 mm d’épaisseur sur un puits d’accès secondaire au chantier. Une première sur un ouvrage neuf en France.

Placé sous la maîtrise d’ouvrage de la RATP et la maîtrise d’œuvre de Systra, ce groupement associe Dodin Campenon Bernard, Chantiers Modernes, TPI, Spie Fondations et Botte Fondations. Il construit la station Verdun-sud et ses deux accès nord et sud, creuse un tunnel de 800 m de longueur entre 24 et 35 m de profondeur, ainsi qu’un puits d’accès secondaire. C’est sur cet ouvrage rectangulaire (16×18 m) qu’un système d’étanchéité mis au point par BASF France (Masterseal 345) a été appliqué pour la première fois dans l’hexagone sur un béton de soutènement neuf.

Pour Alexandre Dougnac, directeur du projet, ce système sandwich monolithique a permis au groupement « d’être indépendant dans les phases d’étanchéité et de réalisation ». Testé par la RATP lors de la rénovation de la station Saint-Michel à Paris, ce procédé à été validé par l’Association français des tunnels et de l’espace souterrain (Aftes) cette année.

J.D