Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Construction – Vinci en progression l’an passé

Construction – Vinci en progression l’an passé

9 février 2018
<span>Construction</span> – Vinci en progression l’an passé

« Vinci a réalisé une excellente performance d’ensemble en 2017 », indique Xavier Huillard, président-directeur général du groupe, dans un communiqué. Sur la période, celui-ci a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 5,7 % à 40,2 milliards d’euros, avec un résultat opérationnel courant en progression de 10,2 % à 4,59 milliards et un résultat net en augmentation de 15,2 % à 2,73 milliards.

« Dans le contracting, analyse Xavier Huillard, l’année a été marquée en France par le retour à la croissance du chiffre d’affaires et des prises de commandes. Cette évolution s’est accompagnée d’une amélioration des marges opérationnelles dans les secteurs les plus touchés par la récession. 2017 aura vu aussi la concrétisation de nombreuses acquisitions pour développer la présence du groupe à l’international, particulièrement chez Vinci Energies.

Le chiffre d’affaires de la branche s’est apprécié de 4,3 % à 32,8 milliards et les trois pôles de métiers de l’entreprise ont retrouvé le chemin de la croissance organique: celui de Vinci Energies a cru de 2,8 %, celui d’Eurovia de 7 % et celui de Vinci Construction de 2,2 %. Le C.A de la branche « Concessions » a gagné 10,3 % à 6,9 milliards.

Dans l’hexagone, le chiffre d’affaires a progressé de 5,6 % à 23,7 milliards, confirmant l’amélioration de la conjoncture économique sur le principal marché du groupe. A l’international, il a augmenté de 5,8 % à 16,6 milliards, soit 41 % du chiffre d’affaires total – 47 % pour le « contracting » et 18 % pour les concessions.

« Fort d’une situation financière solide, de carnets de commande en hausse et d’un environnement porteur en France et sur ses grands marchés, Vinci peut envisager l’année 2018 avec optimisme, se projette le PDG. Tous nos métiers devraient connaître des hausses de chiffre d’affaires et l’amélioration de la rentabilité opérationnelle du contracting devrait se poursuivre. Dans ce contexte, nous pouvons anticiper une nouvelle progression de nos résultats ».

Le groupe prévoit une nouvelle croissance de son chiffre d’affaires, de son résultat opérationnel et de son résultat net. Dans les concessions, l’évolution du C.A devrait rester positive. Dans le contracting, 2018 devrait confirmer la poursuite de la croissance dans l’ensemble des métiers, en France comme à l’international.

J.D

Crédit photo : Vinci