Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Constructeurs – Liebherr : quelles sont les tendances technologiques du premier constructeur européen ?

Constructeurs – Liebherr : quelles sont les tendances technologiques du premier constructeur européen ?

24 octobre 2016
<span>Constructeurs</span> – Liebherr : quelles sont les tendances technologiques du premier constructeur européen ?

Dans un environnement économique toujours plus complexe et considérant les perspectives de demande globalement stables, Liebherr entend accélérer son virage technologique. Numérisation, automatisation, structure allégée et rendement énergétique optimisé, quatre champs d’investigations ont été identifiés comme autant levier de progrès. Explications avec Stefan Heissler, Membre du Directoire de Liebherr-International AG, Bulle (Suisse).

Stefan Heissler, membre du directoire de Liebherr-International AG, Bulle (Suisse) : « La numérisation apparaît comme l'une des tendances majeures. »

Stefan Heissler, membre du directoire de Liebherr-International AG, Bulle (Suisse) : « La numérisation apparaît comme l’une des tendances majeures. »

« Le Groupe a pour exigence d’intégrer le progrès de façon déterminante dans ses différentes activités », rappelle Stefan Heissler, « notre force d’innovation a toujours contribué au succès de Liebherr et ce dans une large gamme de produits, des engins de construction en passant par les composants aéronautiques et dans d’autres secteurs, tous travaillent sur des technologies exceptionnelles ». Logiquement, la numérisation apparaît comme l’une des tendances majeures, tant tous les secteurs d’intervention et toutes les activités du groupe sont largement concernés. « Quelle que soit la division, la règle est de faire progresser la numérisation au sein de Liebherr », confirme Stefan Heissler, qui illustre son propos avec le département du froid et de la congélation de Liebherr qui  travaille actuellement en collaboration avec Microsoft. Le but ? Développer un système qui permettra d’améliorer la gestion des produits alimentaires.

Nouveaux matériaux

En coopération avec des partenaires externes, Liebherr, qui développe et fabrique des composants aéronautiques, réalisés par impression 3D, se  positionne comme pionnier dans ce domaine. « Nous y explorons la fabrication avec des alliages à base de titane, de nickel et d’aluminium », indique Stefan Heissler, « la particularité  est que les propriétés de ces matériaux sont comparables à celles des pièces fabriquées par des moyens conventionnels ». Les composants réalisés par impression 3D sont toutefois nettement plus légers et plus compacts, et leurs temps de développement sont plus courts. En quelques heures, il est possible de développer et d’ « imprimer » des composants pour l’aéronautique, tels  des centrales hydrauliques en titane pour les vérins d’actionnement des volets de frein Liebherr. Les composants réalisés en impression 3D, subissent actuellement des tests intensifs.

Chantier numérique

Dans le domaine de la construction, la numérisation concerne par exemple la planification et la surveillance des chantiers des clients. « Nous travaillons ici en tant que prestataires de système afin d’apporter notre soutien aux différents processus sur le chantier à l’aide d’outils informatiques adaptés », révèle Stefan Heissler, « aujourd’hui, des entreprises de construction, par exemple, savent mesurer automatiquement le terrain. Nous pouvons à notre tour utiliser ces données de mesure pour nos outils de planification et, à partir de là, déterminer la machine optimale pour l’application concernée ». Dans le même temps, Liebherr propose à ses clients la possibilité de tester la machine choisie dans des conditions très réelles – comme avec un simulateur de vol. En outre, Liebherr assure pouvoir combiner les systèmes de positionnement et de saisie des données de processus des engins de construction et de savoir, en temps réel, où se trouve la machine et où se situent les prochaines opérations à exécuter.

Automatisation de la conduite

Liebherr ne soutient pas seulement de nouveaux développements dans le domaine de la numérisation : l’automatisation fait aussi l’objet d’un perfectionnement permanent – à l’instar du secteur minier. Les tombereaux autonomes sont par exemple un objectif de l’automatisation. Liebherr Mining Equipment Newport News Co réalise actuellement des progrès dans le développement d’un kit d’autonomie pour les grands tombereaux rigides. Le prototype d’un tombereau équipé de la technologie et des composants de commande nécessaires sera testé en 2016. D’ici 2018, des essais sur le terrain seront entrepris chez le client. Si la conduite autonome est mise en œuvre étape par étape, des systèmes d’assistance déjà opérationnels, tel le « kit de perception » qui a fait son apparition : le tombereau doit être en mesure de percevoir son environnement grâce à des capteurs, caméras, lasers et radars. Les paramètres de décision doivent ensuite être pris en compte pour un freinage et une accélération autonome, ou encore pour le changement de direction à droite et à gauche. Il est important pour nous de développer un système ouvert. Tous les véhicules dans la mine doivent communiquer avec l’environnement – la meilleure des possibilités comporte des standards ouverts, car les exploitants miniers ont généralement recours à des machines de plusieurs fabricants. Autre exemple dans le domaine des systèmes d’assistance au travail, avec la détection de l’environnement par Liebherr-Elektronik GmbH. Le principe ? « Des caméras robustes et résistantes à la saleté, une unité de calcul performante et un écran haute résolution aident le conducteur à travailler sans accident. Cela fonctionne de la façon suivante : au moyen d’un traitement d’image numérique, le système identifie les personnes et les objets dans la zone définie »,  développe Stefan Heissler, « les obstacles sont encadrés et la distance à la machine est affichée sur l’écran ». Selon la distance, les couleurs du cadre varient selon une logique de feux de circulation. Le conducteur est alerté par le système et peut réagir rapidement, avant même l’apparition de situations de danger critiques. Le constructeur est également actif dans les structures allégées des produits. Celle-ci se traduit dans de nombreux domaines par un gain direct de rendement à l’instar du nouveau câble en fibres, une innovation révolutionnaire dans le fonctionnement des grues. Il s’agit d’un câble en fibres est jusqu’à 80 % plus léger qu’un câble acier usuel.

Efficacité énergétique

Dans le domaine du rendement énergétique, les chargeuses sur pneus, pelles hydrauliques et engins de manutention Liebherr, illustrent les nombreuses innovations et perfectionnements permettant de réduire la consommation de carburant jusqu’à 30 %. Deux innovations, qui y contribuent, sont le système de récupération d’énergie ERC, permettant des puissances plus élevées tout en minimisant la consommation et le système de stockage de l’énergie Liduro .

J-N.O

Stefan Heissler, membre du directoire de Liebherr-International AG, Bulle (Suisse) : « La numérisation apparaît comme l’une des tendances majeures. »