Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Chantier numérique – SSX Solutions : une application pour tracer les activités de désamiantage

Chantier numérique – SSX Solutions : une application pour tracer les activités de désamiantage

6 mars 2018
<span>Chantier numérique</span> – SSX Solutions : une application pour tracer les activités de désamiantage

Aux entreprises de déconstruction et-ou de désamiantage, SSX Solutions propose une application web qui permet de collecter, de tracer et d’analyser toutes les données relatives à leurs chantiers. Cette application permet de gérer le processus de retrait, le personnel, le matériel, les mesures d’empoussièrement et l’évacuation des déchets délétères au plus près de la réglementation.

En activité depuis environ un an à La Chaize-le-Vicomte, en Vendée, SSX Solutions s’est spécialisée dans les solutions numériques dédiées à l’amiante, présente Pascal Fièvre, responsable « business innovation ».

Avec AMTG, elle développe un outil de gestion collaborative de la traçabilité des activités de désamiantage qui est utilisé aujourd’hui par une vingtaine d’entreprises tournées vers la démolition ou le retrait de fibres délétères.

Mettre le bureau et le chantier en relation

En concevant cette application web accessible sur ordinateur, sur tablette et sur Smartphone, la start-up a voulu réduire la distance qui existe entre le bureau et le terrain, le personnel d’encadrement et les opérationnels. A cet effet, elle entend donner au premier « une connaissance du chantier en temps réel » et instaurer une collaboration avec les seconds.

AMTG collecte et centralise toutes les données relatives au chantier sur un serveur déporté (Cloud), avant de les analyser puis de les restituer aux utilisateurs. Le cycle de vie de l’aire de travaux (à venir, en cours…) et ses principales étapes (préparation, réalisation…) s’affichent à l’écran. Ce tableau synthétique est balisé d’alertes visuelles qui signalent les opérations les plus importantes (envoi du plan de retrait, destination des déchets…). Des alertes techniques peuvent également être générées en direction des opérateurs (empoussièrement excessif, dépassement de la durée d’intervention…).

Gérer toutes étapes du désamiantage

SXX assure une veille réglementaire régulière pour suivre les évolutions des codes du Travail, de la Santé ou de l’Environnement, des normes (NFX 46 010…) et des certifications (Afnor, Global…) professionnelles. Après l’élaboration et l’envoi du plan de retrait des matériaux amiantés aux autorités compétentes (OPPBTP, médecine du Travail, CHSCT…), l’application trace les activités de désamiantage dès le démarrage des travaux.

Ses fonctionnalités couvre la gestion du personnel et le suivi des formations, des habilitations et des certifications ou des parcours de santé, celle du matériel et des équipements (contrôle, entretien, révision…), celle des déchets et de leurs transports vers les sites d’élimination (FID, CAP, BSDA, scellés…), celles des mesures d’empoussièrement réalisées sur les chantiers par les laboratoires spécialisés et celle enfin, des processus de travail : nature de l’opération, méthodes, outils, protections mises en place, essais de validation…

S’adapter aux besoins des professionnels

Le service est proposé sur abonnement, le montant dépend du nombre d’utilisateurs, mais chaque entreprise dispose de son propre serveur de données, souligne Pascal Fièvre. Celle qui souhaite héberger l’application sur son serveur, de la configurer et la faire évoluer en fonction de ses besoins peut décider d’acquérir une licence.

La start-up continue d’adapter son application au marché et d’en faire évoluer les fonctions en tenant compte des besoins et des attentes des professionnels. Elle envisage ainsi de proposer des alertes réglementaires sur la nouvelle interface qu’elle se prépare à mettre en ligne sur Internet.

SSX Solutions en également en négociation avec un éditeur et distributeur de logiciels de gestion des devis et des facturations dédié au BTP avec la perspective d’y interconnecter sa solution. L’entreprise travaille encore sur un boîtier de collecte de l’information et du calcul de la durée d’intervention des opérateurs. L’outil couvrira les paramètres du compte pénibilité et fournira une estimation du niveau d’empoussièrement d’un chantier. Pascal Fièvre recherche les partenaires et les financements qui lui permettront de concrétiser ce projet.

J.D