Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Entreprise - Logiciels – AOS franchit les frontières

Logiciels – AOS franchit les frontières

30 novembre 2020
<span>Logiciels</span> – AOS franchit les frontières

Éditeur d’une plate-forme de gestion d’appels d’offres, AOS est présent depuis juillet à l’étranger. Une première étape dans un vaste plan de croissance à l’international.

(Photo ci-dessus : la plate-forme AOS rassemble tous les systèmes nécessaires pour administrer les appels d’offres privés. AOS)

Si beaucoup d’entreprises maudiront 2020, AOS en gardera sans doute un souvenir plus heureux. Fin mai, nous avions laissé l’éditeur de logiciel de gestion d’appels d’offres dans une situation favorable. Fin novembre, nous retrouvons une société en pleine expansion. En juillet dernier, elle s’est engagée dans la commercialisation à l’étranger de ses produits.

Pour commencer, l’entreprise a choisi trois pays limitrophes et francophones : la Belgique, le Luxembourg et la Suisse. La proximité simplifie la tâche, d’autant que plus quand les mesures de sécurité sanitaire limitent les déplacements.

Adaptable partout

Cette première exportation n’a pas nécessité de changements majeurs dans la structure de sa plate-forme, elle aussi baptisée AOS. « Nos ingénieurs ont conçu un outil adaptable aux règles de chaque pays », indique Alexandre Brochot, président et cofondateur de la société.

Selon le responsable, les principales exigences sont les même qu’en France : le respect du règlement général sur la protection des données (RGPD) et les garanties d’une bonne sécurité informatique. « Le niveau de sécurité d’AOS sait déjà répondre aux enjeux de clients très stricts dans le domaine bancaire et assurantiel comme BNP Paribas, Sogeprom ou Groupama. »

Aujourd’hui, l’éditeur compte déjà des clients dans ces territoires, des entreprises locales ou bien des groupes français qui souhaitent étendre l’emploi de ce logiciel. « Les grands comptes souhaitent offrir à leurs autres filiales les même outils qu’ils utilisent en France. Cela nous donne de la visibilité. » Une équipe de cinq personnes travaillent au développement commercial de la marque dans ces pays. Mais la taille de cette entité devrait augmenter dans les mois à venir. « Nous allons recruter de nouveaux collaborateurs pour le marketing et le support à l’international, notamment des collaborateurs locaux. »

Vente à distance

Car les objectifs d’AOS sont ambitieux : ouvrir deux pays par an à compter de l’année prochaine. Ses ingénieurs terminent d’ailleurs les modifications du code source destinées à simplifier la traduction dans une autre langue. Il est vrai que les résultats en France ont de quoi donner des idées. Fin novembre, quelque 2,5 milliards d’euros d’appels d’offres étaient en cours sur la plate-forme. D’après Alexandre Brochot, le chiffre est en croissance constante. « Bien que la situation du BTP connaisse quelques rebondissements en ce moment, cela ne nous affecte pas directement. Nous avons encore une large marge de progression. Nous n’avons pas eu recours au chômage partiel et nous allons continuer à recruter. »

En revanche, l’éditeur a vu ses méthodes de vente changées. « La visioconférence s’est démocratisée. Commercialiser AOS en visioconférence est devenu possible, ce qui permet à nos équipes commerciales d’être plus efficientes et surtout d’éviter de parcourir des milliers de kilomètres chaque année. » Voilà qui pourrait bien faciliter l’implantation du logiciel dans de nouvelles contrées.

M. D.