Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Entreprise, Matériels - Evacuation des déchets de chantier – La location des bennes se dématérialise

Evacuation des déchets de chantier – La location des bennes se dématérialise

2 septembre 2020
<span> Evacuation des déchets de chantier <span/> – La location des bennes se dématérialise

La jeune pousse Myben innove dans le processus de la location de bennes en apportant un processus de gestion dématérialisé.

Faire entrer cette prestation dans l’ère du digital et connecter les bennes aux chantiers, tel est le défi que la fondatrice du site s’est donné. Une idée née du constat fait Natacha Hulmel, qui, dans ses précédentes fonctions, a été confrontée aux méthodes encore très archaïques dans les processus logistiques de la location de bennes. MyBen était créé dans le but de simplifier les process de location et de la gestion de la logistique à travers une solution en ligne www.myben.fr.

Le principe est éprouvé : la plateforme met en relation les transporteurs spécialisés en vrac avec les chantiers ayant besoin d’évacuer déchets et matériaux. L’enjeu ? Réduire les transports roulant à vide, et optimiser les évacuations de déchets de chantiers. L’initiative redonne le pouvoir aux petits transporteurs et permet de développer leur portefeuille clients et leur chiffre d’affaires en leur donnant accès à des entreprises et groupes qu’ils ne pourraient habituellement pas atteindre.

Une prestation appréciée de nombreuses entreprises de TP, notamment car la recherche de prestataires est simplifiée et qu’ils peuvent suivre à chaque étape l’avancement de la benne, grâce à la lettre de voiture numérique. Le service en ligne est optimisé au mieux afin de permettre à des entreprises qui débutent dans le digital de comprendre rapidement le fonctionnement. A la clé, des résultats chiffrés prometteurs. En moins de deux ans, c’est plus de 2 000 véhicules (camions, bennes, engins…) qui sont désormais disponibles sur la plateforme, plus de 350 000 tonnes de déchets évacués des chantiers d’Ile-de-France, et 2 millions de chiffres d’affaires générés sur la plateforme pour les transporteurs.

J-N.O

Photo : La start-up se positionne sur le marché de l’évacuation des matériaux de chantier.