Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Édito - Intermat 2015 – Chantier connecté

Intermat 2015 – Chantier connecté

17 avril 2015

Pour les professionnels, Intermat 2015 constitue une opportunité de découvrir les nouvelles techniques et procédés à même de leur permettre de mieux travailler.

Après sept années de difficiles au cours desquelles les volumes auront régressé de plus de 20%, le marché européen de la construction repart à la hausse. Certes encore faible en 2014 (+1%), selon les statistiques d’Euroconstruct, mais plus marquée en 2015 et 2016, avec une croissance annuelle supérieure à 2%. A l’échelle mondiale, les dépenses en infrastructures devraient doubler à l’horizon 2020 (source PWC).

Des perspectives attrayantes pour les constructeurs de matériels qui anticipent des volumes de vente en augmentation en 2015 et au-delà. A ce titre, Intermat 2015 offre une large visibilité sur le secteur, non seulement des matériels, équipements et services associés, mais aussi sur les nouvelles technologies, l’évolution des marchés ainsi que sur les enjeux de formation des personnels et des techniciens de maintenance.

Ce regain d’activité au niveau mondial, va profiter aux 1 410 exposants d’Intermat 2015. Tous vont pouvoir présenter leurs innovations et leurs développements les plus récents aux acteurs internationaux de l’industrie de la construction à la recherche de productivité, d’efficacité et de sécurité.

Des exigences de plus en plus affirmées qui appellent, pour l’essentiel, des réponses techniques et technologiques. Elles préfigurent une nouvelle manière d’exécuter un chantier, depuis sa phase de conception jusqu’à sa réalisation finale, en recourant à des solutions intégrées de plus en plus sophistiquées dans lesquelles les matériels sont pris en compte.

Cette dimension inédite dans les TP est amplifiée par la révolution numérique qui gagne l’ensemble de la filière Matériel et impacte inévitablement les process et les comportements. Demain, le chantier sera lui aussi connecté. L’internet des matériels se dessine. Une première esquisse est à découvrir à Intermat 2015.

Bonne visite

Jean-Noël Onfield
Rédacteur en Chef
CHANTIERS DE FRANCE